Le moteur au volant ? Accusations contre Fabian Cancellara

Tages-Anzeiger - 09. November 2017

Dans son autobiographie, un ancien cycliste professionnel accuse le double champion olympique suisse de tricher sur la mécanique.

Original-Text

Les accusations ne sont pas nouvelles, mais le ton aigu étonne. Il y a quelques semaines, l'ancien cycliste professionnel Phil Gaimon a publié son autobiographie "Draft Animals : The dream of the professional cyclist". Il y parle de son passage dans le peloton, des revers et des succès des sept différentes équipes pour lesquelles il a couru. Et il affirme que le quadruple champion du monde et le double champion olympique Fabian Cancellara a triché. "Si vous regardez des photos de lui aujourd'hui, vous pouvez voir à quel point l'accélération est contre nature. Il a du mal à garder les pieds sur les pédales", poursuit Gaimon et clôt le passage par une phrase qui n'est ni charmante ni digne d'être traduite : "Ce connard avait probablement un moteur". Dans la scène, il y a un ou deux coureurs qui pensent que Cancellara a fait du vélo truqué pendant un certain temps, a déclaré Gaimon dans un article connexe sur le portail spécialisé "Cyclist". Mais il ne pouvait et n'était pas autorisé à donner des noms. Gaimon fait référence à des informations d'anciens coéquipiers de Cancellara, qui ont remarqué une "étrange manipulation" autour de sa moto pendant les courses. Le vélo de Cancellara avait été entretenu et entreposé séparément. Gaimon affirme que la fraude est devenue particulièrement évidente lorsque Cancellara a remporté la classique Milan-San Remo de 2008. "Certains des gars qui l'ont suivi ne sont pas exactement connus comme étant les plus propres de la scène. Et ils n'avaient aucune chance".
De plus, Gaimon considère que le dopage au volant n'est pas très répandu dans le cyclisme professionnel actuel. "Il doit y avoir beaucoup trop de personnes impliquées. Les mécaniciens ne font jamais participer tout le monde". C'était un sujet de discussion pendant une ou deux saisons à l'époque, "et aujourd'hui la fédération agit comme si elle allait au fond des choses. En fait, le président de l'Union cycliste mondiale (UCI), David Lappartient, a récemment ordonné des contrôles plus stricts sur les vélos.
La direction de Fabian Cancellara n'a pas pu être jointe pour une déclaration jeudi après-midi.

Source: https://www.tagesanzeiger.ch/sport/rad/cancellara-vorwuerfe-wegen-antriebsdoping/story/21266081