La première victoire d'une bataille aérienne revient à la France

GDL - 05. Oktober 1914

Lors du premier combat aérien au monde, le pilote français Joseph Frantz avait remporté une victoire. Il avait réussi à abattre un biplan de l'aviation allemande près de Reims (France). Les deux Allemands sont morts dans l'accident.

Original-Text

La guerre aérienne Bordeaux, 8 octobre.

Selon des témoignages officiels, le 5 octobre, à Jonchery, on aperçut dans la région de Reims un avion allemand du type Aviatik qui, après avoir survolé les lignes françaises, s'apprêtait à rentrer dans les lignes allemandes.

Aussitôt le sergent-aviateur Frantz et le soldat-mécanicien Quensault, montés sur un avion armé d'une mitrailleuse, s'envolèrent et donnèrent la chasse à l'avion allemand.

Un combat épique s'engagea, suivi avec anxiété par les soldats français et allemands sortis de leurs tranchées : A une grande hauteur l'avion français attaqua de flanc 1 * Aviatik qui était monté par deux hommes. Un de ceux-ci fut blessé.

Le moteur de l'appareil allemand, atteint par un projectile, fit explosion prèsaussitôt, déterminant l'incendie de l'avion, qui s'abattit lourdement sur le sol dans les lignes françaises. Les deux Allemands furent carbonisés.

Les aviateurs français ont été accueillis par les acclamations de leurs camarades. Le sergent Frantz, qui est déjà décoré de la médaille militaire, a reçu la croix de la Légion d'honneur. Le mécanicien Quenault a reçu la médaille militaire.