5405 km, 15 étapes, une arrivée

GDL - 28. Juni 1914

Le Tour de France est connu pour ses énormes distances et ses cyclistes professionnels très endurants. Cette année, 18 anciens lauréats sont au départ. On verra dans les quatre prochaines semaines si plus de 25 athlètes atteindront la ligne d'arrivée de l'épreuve actuelle.

Original-Text

"Aujourd'hui, dimanche 28 juin, à 3 heures du matin a été donné au Parc des Princes, à Paris, le départ du 12. tour de France cycliste. On connaît les conditions générales de cette fantastique randonnée d'environ 5400 kilomètres, en 15 étapes, chaque étape étant séparée de la suivante par un jour de repos. Les principaux points touchés sont, Brest, La Rochelle, Perpignan, Nice, Genève (où les coureurs arriveront le samedi soir 18 juillet pour en repartir le lundi 20), Belfort et Dunkerque, et l'épreuve comprend deux catégories do coureurs : les professionnels ou groupés qui courent pour une maison de cycles et une marque de pneumatiques, et les isolés qui, sans attaches commerciales aucunes, ne peuvent et ne doivent compter que sur eux-mêmes. Itinéraire et règlement de course sont, cette année, à très peu de chose près, les mêmes que l'an dernier. Par contre le lot des coureurs a subi d'assez profondes modifications. Tout d'abord, le nombre des inscrits est notablement supérieur à celui de 1013, soit 168 au lieu de 144, se décomposant en 71 groupés et 97 isolés contre 51 groupés et 93 isolés en 1913. Rappelons ici que des 140 coureurs partis de Paris lo dimanche 29 juin 1913,25 seulement y rentrèrent un mois après. De ces 25 triomphateurs du formidable tour, 18 reprennent le départ cette année et parmi eux tous les gagnants des derniers tours, soit : Thys (gagnant de 1913), Défraye (1912), Garrigou (1911), Lapize (1910), Faber (1809), Petit-Breton (1908 et 1907), enfin Trousselier. (1906). Les 71 groupés de 1914 représentent 13 marques différentes (9 en 1913), soit : Peugeot, cinq fois gagnante du tour de France, qui met en ligne 12 coureurs, maximum réglementaire ; Alcyon, quatre fois gagnante, 8 coureurs, Automoto 10 coureurs, J .-B. Louvet 7 coureurs, Alléluia 7, La Française 6, Gladiator 5, Delage 5, Clément 4, Phébus 3, Thomann 2, Armor et Labor, chacune 1. Les péripéties du tour de France seront suivies, cette année, chez nous, avec un intérêt tout à fait spécial, par le fait que 8 Suisses figurent au nombre des inscrits. C'est tout d'abord Oscar Egg, qui le 18 juin dernier battait par près do 500 mètres le record de l'heu- re sans entraîneur avec 44 km. 247, Egg est le seul Suisse courant comme groupé ; il appartient en effet, avec Thys, Garrig'ou, Emile George et Faber au team Peugeot, le plus formidable des treize. Ce sont ensuite 4 Genevois: Cèlidonio Morini (Italien d'origine) qui termiiia le tour l'an dernier ; Emile Guyon qui termina également en 1910. ; enfin deux nouveaux : Marcel Perrière, qui n'en est pas à ses débuts comme coureur de. fond ,, et Eugène Heninger. Les trois autres Suisses engagés sont tous trois de La Chaux-de-Fonds ; ce sont Paul Boillat, le premier Suisse, sauf erreur, qui termina en 1909 le redoutable parcours ; puis Charles Guyot qui boucla également, il y a deux ans, et a tout ce qu'il faut, s'il veut bien, pour bien faire ; enfin, leur vétéran de loin, le vaillant horlogef-remonteur Oharles Dumont qui s'aligne pour la cinquième fois et qui termina les deux derniers tour de France, en 1912 et 1913. La partie sera particulièrement dure."